Charte  AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Pour supprimer la bannière de publicité ci-dessous, imposée par notre hébergeur, vous pouvez télécharger le logiciel libre
adblock

CE FORUM EST DESORMAIS EN ARCHIVE (lecture seule).
MERCI DE VOTRE COMPREHENSION

Partagez | 
 

 Le vaccin de l'hépatite B en question

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
violette



Féminin Nombre de messages : 7188
Localisation : Tout près de vous
Date d'inscription : 22/10/2005

MessageSujet: Le vaccin de l'hépatite B en question   Sam 29 Oct 2005, 7:20 pm

Pourquoi les pouvoirs publics, au mépris du principe de précaution, n’ont-ils pas encore interdit les vaccins (nombreux) contenant de l’aluminium, engendrant de nouvelles maladies neuromusculaires graves ? Un livre choc de Sylvie Simon et du Docteur Vercoutère nous en parle ouvertement.

Au mépris du citoyen, la santé publique et individuelle est bien trop souvent prise en otage par les laboratoires avec la caution des autorités. La campagne mondiale de promotion du vaccin anti-hépatite B (OGM), en est la parfaite illustration. Dans le monde entier, avec la connivence de l’OMS et de divers gouvernements, les fabricants de vaccins ont orchestré une campagne publicitaire éhontée, basée sur la manipulation de la vérité scientifique au profit du seul intérêt financier.
Ce matraquage publicitaire a engendré une psychose collective qui a déclenché une ruée vers les pharmacies pour acheter le vaccin. Le succès de cette opération à abouti à un drame effroyable pour les dizaines de milliers de victimes à travers le monde, dont certaines sont décédées, alors qu’elles avaient bien peu ou même aucun risque de contracter la maladie.
En France, en 1995, la campagne de vaccination contre l’hépatite B a coûté à la sécurité sociale, c'est-à-dire au contribuable, 1 721 milliards de francs.
Preuves à l’appui, les auteurs dénoncent cette manipulation, à la fois financière et scientifique. Ils ont enquêté dans de nombreux pays particulièrement en France, en Italie, aux Etats-Unis et en Grande Bretagne.
En lançant , en avril 1994, la campagne nationale de vaccination contre l’hépatite B, le professeur Douste Blazy, secrétaire d’état à la santé, n’imaginait pas un instant que cette vaccination, injectée à 27 millions de français, était maudite et meurtrière.
Six mois plus tard, le Professeur Lyon Caen de la Pitié Salpétrière à Paris, constatait les premières scléroses en plaques post vaccinales dans son service de neurologie. Le 25 mai 2000, le ministère de l’emploi et de la solidarité annonçait l’indemnisation de certaines victimes du vaccin contre l’hépatite B gravement atteintes.
En mars 2001, l’institut de veille sanitaire publiait un rapport sur une nouvelle maladie, la myofasciite à macrophages, déclenchée par les vaccins qui contiennent de l’aluminium, dont celui de l’hépatite B.
Malgré les recommandations du comité consultatif pour la sécurité des vaccins de l’oms qui conseilla à la France, dès octobre 1999, d’entreprendre des recherches afin d’évaluer les aspects cliniques, épidémiologiques, immunologiques et biologiques de cette pathologie, les institutions françaises n’ont pas réagi et ont même entravé les recherches engagées par une trentaine de spécialistes du Germad (Groupement de recherches des maladies musculaires acquises et dysimmunitaires) et de l’institut national de veille sanitaire.
L’afssaps (agence française de sécurité sanitaire des produits de santé) qui devait pourtant coordonner une étude rétrospective en mars 2001, ne s’est guère alarmée de la situation jusqu’au 28 septembre 2001, date à laquelle une réunion extraordinaire s’est tenue dans ses locaux. Selon Anne Kretz, membre du comité d’études de l’agence « une enquête épidémiologique sera bientôt lancée, mais pas avant le début de l’année prochaine. Et elle concernera plusieurs centaines de patients. » Il est évident que les résultats ne seront publiés qu’après les prochaines élections présidentielles et législatives.
Selon Anne Kretz, le retard de plus de deux ans entre la demande d’enquête de l’OMS et la décision des pouvoirs publics serait officiellement lié à la mise en place d’un protocole d’étude compliqué, conçu par un groupe de scientifiques qui doivent nous donner leur avis sur le bien fondé de l’étude.
Mais Didier Dubrana, rédacteur du magazine Sciences et Avenir, fournit dans son numéro de novembre, une autre explication plus rationnelle : « il semble bien que la présence dans ce « groupe de scientifiques » de représentants des laboratoires pharmaceutiques ait fait traîner les décisions par un lobbying efficace. Ceux-ci n’ont pas intérêt à ce que la toxicité de l’hydroxyde d’aluminium soit officiellement reconnue. Une interdiction occasionnerait des millions d’euros de pertes pour les grandes firmes pharmaceutiques obligées de trouver un nouvel adjuvant. »
En vertu du principe de sécurité, tous les vaccins incriminés : diphtérie, tétanos, polio, hépatites A et B, coqueluche, méningite et fièvre jaune, devraient en effet être interdits, sinon le bilan s’alourdira inévitablement avec le déclenchement dans les mois et les années futures de milliers de nouvelles myofasciites à macrophages, de dizaines de milliers de nouvelles fibromyalgies (il y en a déjà plus de 1 300 000 en France) et d’autres pathologies neuromusculaires ou autres.
Le seul moyen d’enrayer cette catastrophe serait de suspendre immédiatement tous ces vaccins contenant de l’aluminium.
Sylvie Simon, journaliste et écrivain, a déjà publié plusieurs ouvrages sur des scandales (sang contaminé, vache folle, amiante, hormones de croissance, etc…) générés par la corruption de certains milieux et d’experts dits scientifiques. Marc Vercoutère, est médecin homéopathe.

Communiqué des Ed Marco Pietteur


Vaccin Hépatite B les coulisses d’un scandale, Sylvie Simon, Dr Marc Vercoutère Ed Marco Pietteur

Source : BIO CONTACT DE JANVIER 2002
Revenir en haut Aller en bas
http://www.cuisiner-autrement.com
Maya



Nombre de messages : 1183
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 27/10/2005

MessageSujet: Re: Le vaccin de l'hépatite B en question   Sam 29 Oct 2005, 9:44 pm

Moi j'ai été vaccinée contre l'hépatite B!
Revenir en haut Aller en bas
violette



Féminin Nombre de messages : 7188
Localisation : Tout près de vous
Date d'inscription : 22/10/2005

MessageSujet: Re: Le vaccin de l'hépatite B en question   Lun 31 Oct 2005, 1:35 pm

Si ce n'est pas indiscret, peux tu me dire pourquoi ???
Revenir en haut Aller en bas
http://www.cuisiner-autrement.com
Maya



Nombre de messages : 1183
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 27/10/2005

MessageSujet: Re: Le vaccin de l'hépatite B en question   Lun 31 Oct 2005, 6:54 pm

Ben je n'ai pas eu le choix, c'était au collège et tout le monde se faisait vacciner.
J'avoue que je n'ai jamais cherché plus loin.
Quand t'es jeune tu fais ce qu'on te dit.
Revenir en haut Aller en bas
violette



Féminin Nombre de messages : 7188
Localisation : Tout près de vous
Date d'inscription : 22/10/2005

MessageSujet: Re: Le vaccin de l'hépatite B en question   Lun 31 Oct 2005, 10:20 pm

Oui tu vois c'est malheureux cette désinformation parce que si on nous expliquait mieux les choses on en serait pas là aujourd'hui à se faire vacciner parce que c'est la mode et que les laboratoires pharmaceutiques ont besoin de faire rentrer de l'argent dans leurs caisses
Revenir en haut Aller en bas
http://www.cuisiner-autrement.com
stitch



Nombre de messages : 418
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 27/10/2005

MessageSujet: Re: Le vaccin de l'hépatite B en question   Mar 01 Juil 2008, 11:05 am

moi aussi j'ai été vacciné la semaine dernière Shocked

c'est parce que je dois bosser à l'hopital

Sad ça me donne pas envie de faire les 2 autres...
Revenir en haut Aller en bas
Angeline



Nombre de messages : 133
Date d'inscription : 08/05/2008

MessageSujet: Re: Le vaccin de l'hépatite B en question   Mar 01 Juil 2008, 12:48 pm

Je reviendrai sur ce sujet là pour témoigner mon parcours de mère, mon "combat "... pour l'instant juste ceci

La vaccination contre l'hépatique B n'a pas de sens dans la mesure où il existe un traitement simple et efficace, si mes souvenirs sont bons il vient d'Afrique noire, je rechercherai si vous voulez car cela peut servir d'argument. Les incidences de cette maladies ont été importantes avant les années 88 si je me souviens bien. Les chiffres avaient nettement baissés avant même la vaccination de nos jeunes.... Et je me souviens que Kouchner n'avait même pas été capable d'annoncer les mêmes chiffres sur deux chaînes de télé différentes.... et ils disent en plus que cela est très sérieux et repose sur des bases hyper solides ...

Sinon un truc que moi j'ai utilisé et qui ne peut que marcher pour l'obligation vaccinale de l'hépatique B, vu les procès qui ont déjà eu lieu, c'est de rappeler à la personne qui va effectuer la vaccination qu'en cas de problèmes le laboratoire se retourne toujours contre le praticien, et de lui demander qu'elle signe un document où elle s'engage à prendre la responsabilité de toutes conséquences liées à cette vaccination. Mais je sais ce "combat" n'est pas facile ...
Revenir en haut Aller en bas
Claire



Féminin Nombre de messages : 1528
Localisation : France
Date d'inscription : 11/06/2008

MessageSujet: Re: Le vaccin de l'hépatite B en question   Mar 01 Juil 2008, 1:33 pm

J'avais été vacciné vers 1994/1995 quand c'était la grande "mode". Il fallait se faire vacciner sinon on allait tous tomber malade c'était sur... Ma mère croyant bien faire m'a faite vacciner et peu de temps après, les scandales sclérose en plaque sont sortis. Ma mère s'en est du coup beaucoup voulu du vaccin.
5 ans plus tard, nous avions déménagés, donc nouveau médecin et il fallait que je fasse le rappel, mais ma mère n'était pas chaude du tout pour le faire. On a en parlé avec notre généraliste qui m'a clairement dit qu'il ne me ferait pas le rappel, trop dangereux. Par contre il m'a prescrit une prise de sang pour voir si j'avais tjs les anticorps contre l'Hépatite B et c'était le cas. Et depuis, je n'ai plus eu de rappel. Et je ne pense pas le refaire un jour, à moins vraiment de cas de force majeure.
Je trouve ça trop dangereux de vacciner les gens sans vraiment en connaître les conséquences.
Revenir en haut Aller en bas
violette



Féminin Nombre de messages : 7188
Localisation : Tout près de vous
Date d'inscription : 22/10/2005

MessageSujet: Re: Le vaccin de l'hépatite B en question   Mar 01 Juil 2008, 2:49 pm

Bonjour tout le monde

Bon retour Stitch cheers je suis contente de te relire :daccord: Comment vas tu ?

Angeline, ce que tu dis est très juste :top: D'ailleurs, mon mari qui est militaire, c'est ce qu'il fait maintenant chaque année... Parce qu'en fait, ils ont des rappels à faire tous les ans et il demande au docteur de lui signer une décharge au cas où...et le médecin n'insiste pas !!! Pour le moment, car il n'a pas l'occasion de partir en campagne (et c'est tant mieux), mais depuis que je lui ai proposé de dire ça au médecin, ça marche :houhou4: et depuis que nous sommes à Pau, il n'a plus eu ses vaccins qui sont soit disant obligatoires pour les militaires...Avant, il était vacciné tous les ans y compris contre la grippe Razz C'est déjà ça de gagné !!! Tu as raison de le rappeler Merci :zouzou:

Claire, tu as eu de la chance de "passer à la trappe", et peut être que tes petits soucis de santé découlent de là justement... Est ce qu'ils sont survenus après ce vaccin ?

Allez, je retourne bosser Rolling Eyes Je suis contente d'être passé vous faire un petit coucou :cop;,:

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://www.cuisiner-autrement.com
Claire



Féminin Nombre de messages : 1528
Localisation : France
Date d'inscription : 11/06/2008

MessageSujet: Re: Le vaccin de l'hépatite B en question   Mar 01 Juil 2008, 3:40 pm

Heu, non je pense pas. J'ai toujours eu l'estomac retourné le matin. Du plus loin dont je me rappelle, je n'ai jamais mangé le matin.
Ma mère m'a toujours raconté que pour que je déjeune, jusqu'à 3 ans, il fallait qu'elle me donne un biberon tant que je dormais. Du moment où j'étais réveillée, je voulais plus rien avaler. Sûrement un blocage qq part, mais alors pour le trouver... confused
Je sais qu'elle m'a passée trop vite à l'alimentation diversifiée pcq à "l'époque" il fallait le faire et qu'elle osait pas dire non. Résultat, j'ai énormément de mal à avaler tout ce qui a la texture d'un petit pot . Mais bon, là je m'éloigne du sujet
Revenir en haut Aller en bas
kimono



Masculin Nombre de messages : 612
Age : 52
Localisation : Alençon
Date d'inscription : 05/10/2006

MessageSujet: Re: Le vaccin de l'hépatite B en question   Mar 01 Juil 2008, 6:54 pm

bonjour à tous

je travaille depuis 24 ans dans le milieu hospitalier ( milieu hautement infectieux ) , je ne me suis jamais fais vacciner contre la grippe resultat des courses : 1 grippe il y a 17 ans .
j'ai arreté l'hépatite B il y a au moins 12 ans , résultat , ils ne m'ont jamais mis dehors et je n'ai jamais eu de problème au niveau du foie.
Mais avant le milieu hospitalier, j'ai été vacciné quand j'étais petit
résultat : maladie de crohn trainé durant une 20 aine d'année.
deux de mes collègues ont été vaccinées , une a aujourdhui une sclérose en plaque et l'autre a une maladie musculaire dont j'ignore le nom .
Alors, avant d'aller faire la piqure réfléchissez bien.
Revenir en haut Aller en bas
jeannette



Féminin Nombre de messages : 863
Localisation : *
Date d'inscription : 01/07/2006

MessageSujet: Re: Le vaccin de l'hépatite B en question   Mar 01 Juil 2008, 7:12 pm

ton autre collègue a peut-être la fibromyalgie Kimono Crying or Very sad
oui ce vaccin est à éviter absolument
Je ne pensais pas qu'en travaillant en milieu hospitalier tu pouvais échapper à ce vaccin Kimono; je vais en informer une amie infirmière.
Bonne soirée
Revenir en haut Aller en bas
kimono



Masculin Nombre de messages : 612
Age : 52
Localisation : Alençon
Date d'inscription : 05/10/2006

MessageSujet: Re: Le vaccin de l'hépatite B en question   Mar 01 Juil 2008, 7:43 pm

Bonsoir Jeannette
non mon autre collègue n'a pas de fibromyalgie , elle m'a dit le nom mais ce n'est pas ça !

en ce qui me concerne j'avais à l'époque la maladie de crohn c'est pour cela que j'ai refusé l'hépatite b et le vaccin contre la grippe; j'ai estimé que cela suffisait , je ne tenais pas à être davantage malade .
Revenir en haut Aller en bas
stitch



Nombre de messages : 418
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 27/10/2005

MessageSujet: Re: Le vaccin de l'hépatite B en question   Mar 01 Juil 2008, 10:06 pm

On va dire que j'ai pas trop eu le choix...j'ai pas osé me rebellé Embarassed

Mais bon, il parait que c'est à cause aussi de mon chéri qui est parti en chine et vu qu'on a des rapports non protégés Suspect j'ai pas osé demandé le rapport vu que ma vie sexuelle j'aime pas l'exposé !! Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Claire



Féminin Nombre de messages : 1528
Localisation : France
Date d'inscription : 11/06/2008

MessageSujet: Re: Le vaccin de l'hépatite B en question   Mer 02 Juil 2008, 9:02 am

Stitch, je pense que tu peux demander une prise de sang voir s'il y a qqch. S'il n'y a rien, il n'y a pas de raison de se faire vacciner. C'est vrai que c'est pas évident de se rebeller No mais bon si ça peut t'éviter des gros problèmes de santé, pourquoi pas prendre son courage à 2 mains.
Je te souhaite bon courage en tout cas

Je viens de trouver ce lien sur l'Hépatite B. C'est une interview de Lucienne Foucras qui a écrit Dossier Noir du Vaccin contre l’Hépatite B, mensonge d’Etat ? Elle a perdu son mari à cause du vaccin et a enquêté. Ca fait peur affraid

http://martinwinckler.com/article.php3?id_article=534
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le vaccin de l'hépatite B en question   Mer 02 Juil 2008, 11:48 am

stitch, je suis contente de te retrouver ici :cop;,: tu vas bien Question cheers
claire, c'est gentil pour le lien :top:
moi non plus plus de vaccins du tout Very Happy et je vais très bien!
ah si si, je me suis fait vaccinée contre la méchancetée des gens et la bétise humaine :sortir:
sarah :jh1:
Revenir en haut Aller en bas
stitch



Nombre de messages : 418
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 27/10/2005

MessageSujet: Re: Le vaccin de l'hépatite B en question   Mer 02 Juil 2008, 2:05 pm

merci les filles de votre accueil !!
j'en parlerai à mon médecin traitant la prochaine fois que j'y vais...je pense que si je lui fais lire ce que vous m'avez donné, elle changera d'avis ou signera la décharge !!!

merci :zouzou:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le vaccin de l'hépatite B en question   Mer 02 Juil 2008, 4:04 pm

de rien stitch :cop;,:
tiens nous au courant Wink
sarah :jh1:
Revenir en haut Aller en bas
Angeline



Nombre de messages : 133
Date d'inscription : 08/05/2008

MessageSujet: Re: Le vaccin de l'hépatite B en question   Mer 02 Juil 2008, 6:36 pm

stitch a écrit:

j'en parlerai à mon médecin traitant la prochaine fois que j'y vais...je pense que si je lui fais lire ce que vous m'avez donné, elle changera d'avis ou signera la décharge !!!

tu sais Stitch, il ne faut pas oublier que les médecins sont sous la surveillance de l'ordre des médecins, ils encourent des risques, des sanctions si ils se positionnent contre, alors difficile pour eux d'accepter d'ouvrir les yeux.


cette loi pourra peut-être te servir:

Loi 94-653 du 29 juillet 1994 relative au respect du corps humain, prévoit dans ses articles 16-1 et 16-3 que "Chacun a le droit au respect de son corps humain. Le corps humain est inviolable" et "qu'il ne peut être porté atteinte à l'intégrité du corps humain qu'en cas de nécessité thérapeutique pour la personne".

Au fond de lui-même il ne peut nier que les vaccinations portent atteinte à l'individu, trop de choses se savent de nos jours, trop de livres , de témoignages se font jour et non jamais été contredits avec des études précises.

Tu peux aussi lui demander de passer ces examens afin de mettre toutes les chances de ton côté:
b) Lipidogramme
c) Bilan endocrinien
d) Titrage de tous les anticorps spécifiques aux vaccinations éventuelles déjà subies
e) Test de dépistage du Sida et des différentes hépatites
f) Electrophorèse et immunophorèse des protéines sériques, de manière à avoir une image globale des capacités ou incapacités éventuelles de l'organisme à fabriquer les anticorps

là il va peut-être voir le tiroir caisse de la sécu sollicité, donc des comptes à rendre pour justifier ces actes prescrits, des actes qui devraient pourtant être pour tout un chacun avant chaque intervention de ce genre dans le corps...

Face aux médecins qui sont bouchers de chez boucher .. ce n'est pas facile, il faut se montrer très persuasif, sûr de soi, comme si on avait tout un arsenal derrière soi au cas où on voudrait nous nuire pour refus d'obtempérer. Ma mère a fait partie de ceux qui se sont "battues" contre l'obligation de celui de la variole, j'en ai personnellement, avec mes frères et soeurs, subies les conséquences lors des visites médicales à l'école, mais cela n'a fait que conforter mon désir de sortir moi aussi du rang ... et j'ai à mon tour "lutter" pour que mes enfants ne subissent pas ces obligations, en particulier celui du BCG, et bien sûr de l'hépatique B, avec des stratégies nouvelles, et des atouts en plus, comme l'exemple de celui de la variole qui s'est vu en deux étapes retiré de la liste obligatoire en 79 et 84, tout comme l'a été dernièrement le BCG en 2002 et 2007(un vaccin donc qu’on ne doit plus exiger pour toute inscription en crèche ou à l’école), ainsi que tous ces procès remportés qui font maintenant jurisprudence par rapport à l'obligation scolaire qui prime alors par rapport à l'obligation vaccinale.
Un conseil si vous voulez exprimer votre droit de dire non, étudiez bien ce à quoi vous vous opposés. Un livre qui peut rendre de grands services celui du docteur Georget, Vaccinations Les vérités indésirables chez Dangles.

Un truc aussi, il faut éviter les "on m'a dit que .." "j'ai lu que .."

Tite anecdote de mon "combat":
Un jour une amie infirmière de PMI me donne, une revue médicale que sa chef lui avait dit de me donner pour me démontrer par exemple l'importance du vaccin contre la rougeole (mes enfants ont tous eu les maladies rougeole, jaunisse oreillons et mon aînée la coqueluche, tous soignés avec l'homéopathie en toute simplicité ni aucune complication) Le doc affichait en première page une courbe descendante... mon regard s'est porté sur les dates portées en abscisses ... curieux … elles allaient en remontant le temps .... donc si on les remettait dans l'autre sens, celui qui devait être pour démontrer une réelle évolution dans le temps, la courbe ne descendrait plus, mais au contraire monterait .... J'ai tourné la page, très interpellée, puis j'ai étudié de très près le contenu, retrouvé des données que j'ai entrées pour obtenir des graphismes (euh prof de maths bénévole je suis ) et ces graphismes n'ont fait que confirmer la courbe ascendante, pire ce que j'ai conclu de ce dossier c'est que la rougeole avait disparue chez les petits mais qu'elle était apparue et ce, de plus en plus, chez les plus âgées et que plus on était âgée plus elle était dangereuse et difficile à soigner... J'ai rendu le doc à mon amie en lui demandant si elle l'avait lu. Elle m'a dit non, qu'elle avait vu seulement la courbe qui trônait en première ( ils ne sont pas fous ceux qui fabriquent de tels docs, ils savent ce qu'ils font ..)Je lui ai remis mon travail afin qu'elle et sa chef en prennent note et me contactent si elles avaient autre chose de solide en me mettre en face, avec aussi un grand Merci de m'avoir fourni un tel doc et en lui disant (devant toute la troupe de parents devant la sortie de l’école) qu'on pouvait s'attendre à ce qu'il y ait bientôt du nouveau concernant cette vaccination. Et peu de jours après une femme est venu à la sortie de l’école avec un journal, et a dit preuve à l’appui que j’avais vu juste car un deuxième vaccin devrait maintenant se faire. Je rappelle que ce vaccin n’est pas obligatoire mais juste recommandé, donc aucune pression à votre encontre ne peut être acceptée…

Désolée si j’ai été un peu longue. Je souhaite simplement pouvoir vous rendre un ti peu service si vous souhaitez prendre vos responsabilités et ne pas dire amen à la bêtise humaine …


Revenir en haut Aller en bas
stitch



Nombre de messages : 418
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 27/10/2005

MessageSujet: Re: Le vaccin de l'hépatite B en question   Mer 02 Juil 2008, 6:59 pm

C'est en effet très interessant à lire...merci bcp...mais en ce moment je vis à 200 à l'heure et quand je rentre chez moi, je lis mes mails, je prends une douche ( vu la chaleur du moment !! c'est indispensable !!) et je vais dormir...et ça va faire 3 mois que c'est comme ça !! Donc je ne sais pas si j'aurais le courage de trouver quelque chose pour appuyer mes donnes mais aussi le temps de le lire ( à tete reposée et non à la va vite)

histoire qu'on me prenne pour quelqu'un de bete comme la dame qui t'a donné le magasine qui était censé contredire ce que tu pensais...


Oulà en me relisant, je vois que c'est pas très clair mais là j'avoue j'ai qu'une hate c'est de dormir et aussi de manger! rien mangé depuis hier soir....


gros bisous tout le monde !!!
Revenir en haut Aller en bas
Angeline



Nombre de messages : 133
Date d'inscription : 08/05/2008

MessageSujet: Re: Le vaccin de l'hépatite B en question   Mer 02 Juil 2008, 7:17 pm

stitch a écrit:

Oulà en me relisant, je vois que c'est pas très clair mais là j'avoue j'ai qu'une hate c'est de dormir et aussi de manger! rien mangé depuis hier soir....

Mais si c'est assez clair... Ne néglige pas ton cycle de repas, il est important pour éviter justement d'être trop fatiguée.
Si cela t'intéresse ainsi que d'autres personnes, je peux mettre un post avec quelques exercices tout simples à faire pour se recharger en énergie, moi cela m'a énormément aidée.

tout plein de pensées pour toi.

Revenir en haut Aller en bas
stitch



Nombre de messages : 418
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 27/10/2005

MessageSujet: Re: Le vaccin de l'hépatite B en question   Mer 02 Juil 2008, 7:18 pm

ah non c'est pas une question de sauter les repas, c'est que j'ai eu une contrarieté sur le coup de 12h et voilà hop puis moeyn d'avaler quelque chose...j'ai envie d'un bol de soupe à la tomate
Revenir en haut Aller en bas
Angeline



Nombre de messages : 133
Date d'inscription : 08/05/2008

MessageSujet: Re: Le vaccin de l'hépatite B en question   Mer 02 Juil 2008, 7:25 pm

stitch a écrit:
ah non c'est pas une question de sauter les repas, c'est que j'ai eu une contrarieté sur le coup de 12h et voilà hop puis moeyn d'avaler quelque chose...j'ai envie d'un bol de soupe à la tomate
ok je comprends
bon appétit à toi!!!
Revenir en haut Aller en bas
Claire



Féminin Nombre de messages : 1528
Localisation : France
Date d'inscription : 11/06/2008

MessageSujet: Re: Le vaccin de l'hépatite B en question   Jeu 03 Juil 2008, 9:02 am

Ca m'interesse Angeline les exercices dont tu parles :daccord:

Stitch je te souhaite bon courage pour la suite et j'espère que tu pourras faire entendre tes choix
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le vaccin de l'hépatite B en question   Jeu 03 Juil 2008, 10:45 am

très interressant en effet tout ce que tu as écris angeline :top: ca pourra aider stitch et tous les autres gens qui sont face à cette situation :daccord:
pour tes excercices je pense qu'on dit toutes et tous un grand OUI
alors on attend de tes nouvelles... cheers
sarah :jh1:
ps: ce sont des excercices de sophrologie angeline?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le vaccin de l'hépatite B en question   Aujourd'hui à 8:47 am

Revenir en haut Aller en bas
 
Le vaccin de l'hépatite B en question
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» pour ou contre le vaccin de l'hépatite b?
» vaccin hépatite B
» Un gendarme inapte au service car il refuse le vaccin hépatite B
» vaccin hépatite B
» abcès vaccin BCG

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Le Bio, la Vie :: LA SANTE :: SANTE ! :: VACCINS, METAUX LOURDS, pesticides-
Sauter vers: