Charte  AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Pour supprimer la bannière de publicité ci-dessous, imposée par notre hébergeur, vous pouvez télécharger le logiciel libre
adblock

CE FORUM EST DESORMAIS EN ARCHIVE (lecture seule).
MERCI DE VOTRE COMPREHENSION

Partagez | 
 

 Alors ? La vache folle on en est où ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
violette



Féminin Nombre de messages : 7188
Localisation : Tout près de vous
Date d'inscription : 22/10/2005

MessageSujet: Alors ? La vache folle on en est où ?   Dim 23 Sep 2007, 11:14 am

La vache folle ??? Croyez vous que l'affaire de la vache folle est terminée ??? Personnellement, je ne le pense pas, et voici qui peut étoffer mes soupçons affraid

http://www.passeportsante.net/DocumentsProteus/popupHtml/tv/player.html?choix=ent_Reymond

J'ai visionné toutes les parties, mais pour répondre au sujet que je viens de poster, il faut cliquer sur
William Reymond à propos
"De la nourriture que mange le bétail"

Vous en pensez quoi vous ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://www.cuisiner-autrement.com
crassula



Féminin Nombre de messages : 386
Age : 49
Localisation : région parisienne
Date d'inscription : 27/02/2006

MessageSujet: Re: Alors ? La vache folle on en est où ?   Dim 23 Sep 2007, 11:23 pm

C'est à

Et dire qu'on mange toute cette m..... affraid

Merci Violette de nous ouvrir les yeux sur ces horreurs !

Ce site est super interessant, je retourne lire et écouter les autres sujets :top:
Revenir en haut Aller en bas
violette



Féminin Nombre de messages : 7188
Localisation : Tout près de vous
Date d'inscription : 22/10/2005

MessageSujet: Re: Alors ? La vache folle on en est où ?   Lun 24 Sep 2007, 7:08 pm

:daccord: comme tu dis Crassula, et après on s'étonne affraid

Quand je pense à toutes ces dames qui se tartinent la figure de fond de teint, je me demande si elles voyaient ça si elles continueraient à en mettre Suspect

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://www.cuisiner-autrement.com
denton



Masculin Nombre de messages : 1180
Age : 43
Localisation : langres (haute-marne)
Date d'inscription : 13/09/2007

MessageSujet: Re: Alors ? La vache folle on en est où ?   Mar 25 Sep 2007, 8:39 pm

bon je viens de regarder l'extrait de la nourriture que mange le bétail c'est édifiant affraid confused
mais ca ne me surprend pas plus que ca .
ca devient extrèmement rare de dénicher une bonne boucherie traditionnelle !!!.
je n'ai pas osé regarder la suite je voudrais bien dormir cette nuit !!!!! :top: Sleep :daccord:
Revenir en haut Aller en bas
cerise
Admin


Féminin Nombre de messages : 4192
Age : 52
Localisation : Provence
Date d'inscription : 27/05/2006

MessageSujet: Re: Alors ? La vache folle on en est où ?   Dim 30 Nov 2008, 2:11 pm

source et photos ici
Bruxelles réfléchit à un retour des farines animales
Citation :
Marielle Court
25/02/2008 | Mise à jour : 18:08 | Commentaires 36 | Ajouter à ma sélection
.
Interdites en France depuis la crise de la vache folle, les farines animales sont toujours entreposées dans des hangars (ci-dessus, en 2000).
Interdites en France depuis la crise de la vache folle, les farines animales sont toujours entreposées dans des hangars (ci-dessus, en 2000). Crédits photo : Jean Claude MOSCHETTI/REA
Au ministère de l'Agriculture, on veut maintenir l'interdiction. Mais, devant l'augmentation du prix du blé, les éleveurs plaident pour ces farines, qui seraient sources de protéines.

Il n'y a eu que deux cents cas de bêtes touchées par l'ESB (encéphalite spongiforme bovine) l'an dernier en Europe. Le nombre de cas diminue d'environ 40 % tous les ans, assurent les experts de la Commission européenne. Cela permet-il de considérer que le problème appartient définitivement au passé ? Au point même de pouvoir reposer la question des farines animales et de leur utilisation ?

Entre les intérêts économiques, les enjeux sanitaires, les règles politiques et la sensibilité du grand public se joue une partition subtile où chacun sait que le moindre faux pas peut être synonyme de tremblement de terre. Depuis le 15 novembre 2000, la règle fran­çaise est sans appel : les farines animales sont strictement interdites dans l'alimentation de tous les animaux domestiques. Une position dont le ministère de l'Agriculture ne démord pas. «Il faut maintenir l'interdiction des farines animales», explique-t-on dans l'entou­rage de Michel Barnier, où l'on ajoute aussitôt : «La France n'a pas demandé la réintroduction de ces farines dans l'alimentation ani­male et elle ne la demandera pas.»

Reste que l'on réfléchit à Bruxelles sous l'œil attentif des éleveurs. S'il est bien entendu que les farines fabriquées à partir de sous-produits issus de ruminants ne sont pas près de revenir, la demande est là pour celles qui seraient fabriquées à partir de restes de porcs, de volailles et, dans certains cas, de poissons. Et pas dans n'importe quelles conditions : «Il s'agirait de protéines extraites exclusivement de morceaux inutilisables mais aptes à la consommation humaine», explique Nicolas Douzin, directeur de la Fédération nationale de l'industrie et du commerce en gros des viandes.

Une règle d'équité

Pour les éleveurs, l'intérêt est évident : ces farines sont des sources importantes de protéines pour compléter les rations alimentaires de leurs bêtes. «Ces derniers temps, le prix du blé a augmenté de 150 % et celui du soja a doublé», précise Alain Melot, président de la Fédération des industries avicoles. Sans oublier qu'ils y voient une simple règle d'équité : dans tous les pays hors Europe, les animaux sont nourris avec ces farines de catégorie trois et aucune interdiction ne pèse sur les viandes lorsqu'elles sont importées. À Bruxelles, on reconnaît travailler sur ce dossier avec l'obligation de respecter une règle intangible : « Il ne faut pas de cannibalisme.» Autrement dit, seules des farines de porc pourraient nourrir des volailles et vice versa. Une recherche est en cours dont les résultats sont attendus en 2009 pour voir si l'on est capable d'obtenir une parfaite traçabilité.

De là à ce que cela se traduise par une autorisation d'en réintroduire dans la nourriture, il faudra sans doute du temps. «Les Français ont intérêt à ne pas se relancer dans une crise grave qui aurait des conséquences dramatiques sur la consommation de la viande», estime Jean-Louis Hurel, directeur général de Saria Industrie, spécialiste de l'équarrissage. «On a suffisamment payé pour être prudent, souligne Nicolas Douzin, mais si les scientifiques disent que c'est possible et que les produits sont sûrs, alors nous devons pouvoir l'expliquer à l'opinion publique», ajoute-t-il. Les autorités agricoles n'en restent pas moins sceptiques : «Psychologiquement, cela paraît impossible», estime Yves Berger, directeur de l'Office de l'élevage. Les discussions de l'ombre ont encore quelques beaux jours devant elles.

plus récent :
http://www.lepost.fr/article/2008/05/05/1189487_les-farines-animales-bientot-de-retour-dans-l-union-europeenne.html

Citation :


Les farines animales bientôt de retour dans l'Union Européenne?

Par La rédaction du Post
le 05/05/2008,
Oui, et ce serait pour l'année prochaine.
Pourquoi envisage-t-on de retourner aux farines animales?
Ce mode d'alimentation des animaux a été interdit dans l'Union Européenne en 2000. Depuis, on nourrissait les animaux avec des céréales. Or, le prix des céréales atteint des sommets depuis le début de l'année. De quoi faire réfléchir les éleveurs et leurs représentants au plus haut niveau. Un retour des farines animales - beaucoup moins coûteuses - dans les mangeoires se prépare donc, en toute discrétion, nous révèle le journal suisse le Temps. Mais pas à n'importe quelle condition.

Le repas des cochons va changer
Justement. Va-t-on tirer les leçons de la crise de la vache folle?
Les farines animales, c'est de l'animal mort déshydraté. Ce qui clochait, c'est qu'on donnait des farines animales à des animaux... herbivores. C'est terminé. Exit aussi les farines à base de cervelle, où proliféraient les prions responsables de la maladie de la vache folle. Cerise sur le gâteau (de farines animales, cela va de soi): on ne donnera plus de la farine de poule aux poules. Le cannibalisme, c'est fini. Et l'UE va renforcer les contrôles de qualité, afin d'éviter une nouvelle crise alimentaire.

Et ça arrive quand?
Très bientôt. Interviewé par le Temps, Marie-Antonie Kervien, attachée de presse de la commission européenne, raconte que les Etats-membres ont franchi un grand pas vers la levée de l'interdiction en autorisant la farine de poisson pour remplacer le lait donné aux jeunes ruminants (ce qui entre en contradiction avec les grands principes énoncés plus haut). On en saura plus l'an prochain.

(source: Le Temps)
Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Alors ? La vache folle on en est où ?   Aujourd'hui à 8:46 am

Revenir en haut Aller en bas
 
Alors ? La vache folle on en est où ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Chambre Régionale d'Agriculture de Normandie fête ses 40 ans
» une vache folle a la cmss
» Pensez-vous être folle ?
» Sus au lait de vache !
» Je suis folle...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Le Bio, la Vie :: LA SANTE :: ACTUALITES SUR LES PRODUITS DE CONSOMMATION ET LEURS DANGERS-
Sauter vers: