Charte  AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Pour supprimer la bannière de publicité ci-dessous, imposée par notre hébergeur, vous pouvez télécharger le logiciel libre
adblock

CE FORUM EST DESORMAIS EN ARCHIVE (lecture seule).
MERCI DE VOTRE COMPREHENSION

Partagez | 
 

 Les compléments nutritionnels de l’anxiété et le surmenage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
violette

avatar

Féminin Nombre de messages : 7188
Localisation : Tout près de vous
Date d'inscription : 22/10/2005

MessageSujet: Les compléments nutritionnels de l’anxiété et le surmenage   Jeu 31 Aoû 2006, 12:40 am

Les compléments nutritionnels de l’anxiété et le surmenage


Trop de travail, trop de stress, trop de pollution, trop de ville…Une proportion considérable de la population souffre de surmenage, bien souvent aggravé d’anxiété. Des compléments nutritionnels spécifiques éliminent les causes de ce mal-être, ce qui fait disparaître les symptômes.

L’anxiété est un trouble du système nerveux végétatif autonome assez souvent lié à un terrain se caractérisant par un sang veineux plus alcalin et plus oxydé, un ralentissement des fonctions rénales et hépatiques, et une augmentation des graisses et du cholestérol sanguin. Ce terrain est, d’autre part, à l’origine de diverses sensations, notamment de fatigue, crampes, maux de tête, engourdissements ou « trous de mémoire ». L’anxiété s’accompagne d’une foule de symptômes tels que l’irritabilité, l’hyperréactivité aux bruits, la difficulté de concentration, la tension musculaire, les maux de tête ou de dos, les vertiges, les évanouissements, et surtout les impressions de troubles et douleurs organiques régionalisés au cœur, à la poitrine, aux appareils respiratoires ou digestifs, etc…voire de phobies.
L’élément fondamental de ce tableau clinique est une diminution importante de la capacité d’utilisation de l’oxygène par les cellules.

Malheureusement, les neurones ont des besoins en oxygène au moins cinq fois plus importantes que les autres cellules. Rien d’étonnant par conséquent, à ce qu’ils expriment, à travers l’anxiété, la souffrance que leur procure une telle asphyxie.
Pour redonner de l’air aux neurones, il faut donc respirer l’air le moins pollué possible, ne pas fumer, prendre de l’exercice, mais aussi éviter tout ce qui perturbe les circuits métaboliques d’assimilation et d’élimination ou suroxyde le sang, donc éviter matériaux synthétiques, béton armé, pollution électrique, fours à micro ondes, aliments industriels et médicaments chimiques…

Quant au régime, il doit bannir tout ce qui est toxique, et surtout les excitants habituels : café, thé, tabac, viande, alcool et sucreries. Il importe également d’assurer le meilleur transit intestinal possible et de drainer le foie.
Et pour augmenter la capacité d’utilisation de l’oxygène par la cellule nerveuse, rien ne vaut l’aliment cru ! Les fruits et légumes crus, leur jus frais, ainsi que les graines germées favorisent aussi la régénérescence du tissu capillaire et la perméabilité des vaisseaux.
Ce régime se complète avec des céréales, du soja et des légumes cuits à la vapeur, en particulier la betterave, le céleri, le chou et la laitue, assaisonnés de levure maltée (sauf intolérance) et d’huiles riches en Oméga 3 comme celle de colza. Le pollen est également recommandé.

Les spécifiques de l’anxiété
Des biothérapeutes et surtout certains suppléments particulièrement adaptés à l’anxiété renforcent ce programme.

Amrit Kalash
Le mélange ayurvédique « Amrit Kalash » riche en vitamines C et E, en bêtacarotène, en polyphénols, en bioflavonoïdes, compte parmi les antioxydants les plus puissants : son activité s’avère mille fois plus puissante que celle de la vitamine C et E. cet antioxydant à large spectre est en effet efficace contre la plupart des radicaux libres. Il contient des actifs hydrosolubles et liposolubles qui agissent à l’intérieur et à l’extérieur des cellules. Ce complément apporte à l’organisme une grande variété de bienfaits fonctionnels, notamment pour le cerveau et le système nerveux.
On l’emploie pour maintenir la santé générale et améliorer l’anxiété et les dépressions, le sommeil, l’énergie et le bien être général, mais aussi pour lutter contre la fatigue.

Ashwagandha
Avant tout vitalisant, il est aussi relaxant.
Dans l’ayurveda, il entre dans de nombreuses préparations prescrites aux personnes stressées, manquant de sommeil ou fatiguées nerveusement.
Ce fortifiant général a aussi été testé par les médecins occidentaux qui lui reconnaissent des propriétés certaines en cas d’anxiété et de troubles nerveux.
Essentiellement composé de lactones stéroïdiens, de stéroïdes de la famille des withanolides, d’alcaloïdes comme la withasomnine et la cuscohygine que l’on retrouve dans la coca, c’est un sédatif, un spasmolytique, un hypotenseur, un adaptogène et un anti-inflammatoire.
En tant que fortifiant, l’ashwagandha nourrit les réserves de l’organisme, mais peut aussi être utilisé dans l’insomnie, puisqu’il contient des alcaloïdes, la somnine et la somniferine, qui induisent le sommeil.
Ses effets relaxants et antispasmodiques, dus aux glyxowithanolides qui accroissent les niveaux de superoxyde dismutase et de glutathio peroxydase dans le cortex frontal, s’étendent à la sphère des muscles intestinaux, utérins et bronchiques ainsi qu’aux parois des vaisseaux.

Les élixirs minéraux
Ces élixirs utilisent la vertu thérapeutique des cristaux. Sur une base de phycocyanine, une substance tirée de la spiruline, excellente pour la santé et capable de capter la fréquence vibratoire d’un quartz et de transporter le message du cristal, les élixirs minéraux sont aux cristaux ce que les élixirs floraux du Dr Bach sont aux plantes.
Les élixirs minéraux travaillent à l’équilibrage psychosomatique, le cristal apportant l’information pour que le corps s’aligne avec l’esprit. Ses indications principales sont le stress, l’anxiété, les états dépressifs ou l’insomnie.

Les ferments lactiques
Ces compléments alimentaires visent avant tout à régénérer la flore intestinale mais présentent de nombreux autres avantages puisqu’ils produisent l’acide lactique, rendant ainsi le milieu intestinal réfractaire aux mauvaises bactéries, qu’ils normalisent le niveau de cholestérol, s’attaquent au Candida albicans et surtout soulagent l’anxiété et la dépression en participant à la production de tryptophane.
Dans le cas où l’anxiété est liée au syndrome de l’intestin irritable, les ferments lactiques sont donc indiqués en priorité.

La gomphrena
Cette plante est connue depuis longtemps des indiens d’Amazonie pour stimuler la force musculaire et augmenter la résistance physique tout en relaxant les muscles. Riche en vitamine A, E et B, germanium, sélénium, fer, zinc, calcium, manganèse, potassium, ainsi qu’en saponosides, allatoïnes et acides aminés essentiels, la gomphrena est aujourd’hui reconnue pour ses vertus anti-stress et anti vieillissement cellulaire.
Mais elle a aussi une action bénéfique sur la digestion, elle stimule la mémoire, augmente la lucidité et la vigilance, diminue l’anxiété, la fatigue et l’agressivité, favorise le sommeil et tranquillise.

L’hydroxytryptophane
Tiré d’une plante africaine, la Griffonia Simplicifolia, le 5-’hydroxytryptophane est un précurseur de la sérotonine, elle-même précurseur de la mélatonine.
Or, les dépressions, migraines, dépendances toxicologiques, agressivité, anxiété, obsessions et insomnies sont les conséquences les plus communes d’une déficience en sérotonine, c’est pourquoi le 5-http s’est montré supérieur aux médicaments chimiques pour traiter des patients déprimés, anxieux, migraineux ou insomniaques.
Attention, il ne faut pas consommer de 5-http simultanément avec des médicaments anti-dépresseurs et ne pas dépasser 100 mg par jour.

L’indium
Les bienfaits de l’indium sont sans doute en rapport avec le contrôle des glandes et des hormones de la thyroïde, et avec sa propension à faciliter l’assimilation des oligo-éléments dans le gros intestin. Il induit une sensation de bien être et de bonne humeur, généralement après quelques jours seulement.
Une première indication concerne donc la dépression, l’anxiété ou le stress dans lesquels l’indium s’avère aussi performant que les drogues psychiatriques les plus dures…sans leurs inconvénients bien sûr !

Le peptide bio actif 200
L’état de calme et de bien être des bébés après l’ingestion de lait n’est pas simplement dû à un effet de satiété mais bien à la présence dans le lait d’un peptide bio actif aux propriétés apaisantes.
Mais si le nouveau né possède un système digestif adapté pour libérer ce peptide, cette capacité se perd malheureusement vers 3 ans.
On a donc isolé naturellement l’hydrolysat de protéine de lait qui contient ce fameux peptide bio actif 200, et ainsi, obtenu l’un des meilleurs médicaments naturels contre l’anxiété et l’insomnie, puisqu’il ne provoque pas d’accoutumances, de somnolence ou de perte de mémoire, et permet de rester actif tout en étant détendu.


Les compléments du surmenage

Extrait de gentiane
En plus de ses indications digestives traditionnelles, on reconnaît à la gentiane un effet sur le système nerveux central, et notamment dans les troubles passagers de l’humeur, la baisse du tonus psychique, les états de stress et le surmenage.
D’une manière générale, et sauf prescription contraire du médecin traitant, on prendra cet extrait de gentiane avant les repas, avec un grand verre d’eau, durant 3 mois.

Gelée royale
Riche en vitamine B5 qui stimule des cortico-surrénales et augmente la production d’adrénaline, la gelée royale redonne du tonus aux personnes âgées, et se trouve naturellement toute indiquée contre la fatigue, plus particulièrement lorsqu’elle est liée au surmenage.

Shiitake
Outre ses effets immunostimulants très connus, le shiitake est aussi un excellent tonique et un revitalisant à prendre systématiquement aux changements de saison ou en cas de baisse de vitalité, de fatigue, de coups de pompe, de stress ou de surmenage… Etant particulièrement tonique, c’est d’ailleurs un complément que l’on ne prendra jamais après 16 heures, mais plutôt le matin et /ou avant midi

Garum Armoricum
Ce complément nutritionnel, issu de poissons des grands fons océaniques, aide l’organisme à vaincre la fatigue et le surmenage physique et intellectuel, et à améliorer le sommeil grâce à ses Oméga 3, ses phospholipides, ses antioxydants er surtout ses peptides qui agissent en tant que précurseurs hormonaux de neurotransmetteurs, comme les enképhalines les endorphines et l’acide gamma aminobutyrique.

Vitamine I
Cette vitamine est un tonique du système nerveux, qui combat tout particulièrement le surmenage et la dépression.

Les vitamines et minéraux contre l’anxiété

Les vitamines conseillées sont la vitamine C naturelle, à raison de deux ou trois comprimés d’acérola à 500 mg par jour, le bêtacarotène (50 mg par jour), la vitamine B6 (50 mg par jour) et éventuellement les vitamines B1, E et G.
Quant aux minéraux, ce sont principalement le magnésium à raison de 300 à 500 mg par jour et le zinc picolinate (50 mg par jour°

Françoise JOURDAIN pour le magazine douce médecine de novembre 2005

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.cuisiner-autrement.com
 
Les compléments nutritionnels de l’anxiété et le surmenage
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Allaitement et compléments
» Indemnités compléments au salaire
» Compléments alimentaires en début de grossesse?
» Les compléments alimentaires pour favoriser l'allaitement...
» Les compléments en vitamine chez le bébé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Le Bio, la Vie :: LA CUISINE SANTE SANGLUCAVIANNE (SANs GLUten-CAséine-VIANde) :: CUISINE ET SANTE :: ALIMENTS, VITAMINES, minéraux, compléments-
Sauter vers: