Charte  AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Pour supprimer la bannière de publicité ci-dessous, imposée par notre hébergeur, vous pouvez télécharger le logiciel libre
adblock

CE FORUM EST DESORMAIS EN ARCHIVE (lecture seule).
MERCI DE VOTRE COMPREHENSION

Partagez | 
 

 LE ROLE D'UNE ALIMENTATION SAINE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
violette

avatar

Féminin Nombre de messages : 7188
Localisation : Tout près de vous
Date d'inscription : 22/10/2005

MessageSujet: LE ROLE D'UNE ALIMENTATION SAINE   Sam 05 Nov 2005, 12:34 pm

Manger sain, c’est aussi important pour prolonger la vie, être plus en forme, avoir meilleure mine et risquer de tomber moins malade.
Cela rejaillit forcément sur le moral et les activités, tant physiques que sociales et intellectuelles.
Et l’inverse est tout aussi vrai.

Bien se nourrir, c’est facile.
Concrètement, manger équilibré revient à consommer les différents types d’aliments en respectant les proportions de la « Pyramide alimentaire ».
Imaginez une pyramide divisée en cinq niveaux. A chaque niveau correspondent certains types d’aliments. Les proportions de ces aliments décroissent au fur et à mesure que l’on s’élève dans la pyramide.

Au sommet de la pyramide : en quantités très modérées, les matières grasses, de préférence les huiles végétales vierges non raffinées.
En quatrième niveau : les aliments riches en protéines végétales (soja et dérivés) et/ou animales (viandes, poissons, œufs)
Au troisième niveau : les fruits et les légumes pour l’apport en vitamines, minéraux et fibres
Au second niveau : le pain complet ou autres céréales complètes, les légumineuses et les féculents pour assurer les 50% d’apport nécessaire en sucres lents
A la base de la pyramide : en grande quantité (1,5 l par jour) de l’eau, du thé, jus de légumes ou de fruits, des potages, des boissons de céréales.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.cuisiner-autrement.com
violette

avatar

Féminin Nombre de messages : 7188
Localisation : Tout près de vous
Date d'inscription : 22/10/2005

MessageSujet: Re: LE ROLE D'UNE ALIMENTATION SAINE   Sam 05 Nov 2005, 12:35 pm

Dans les céréales complètes, seule l’enveloppe du grain, non comestible est éliminée. Le grain reste « complet », il conserve ces trois éléments :

- le germe, riche en sels minéraux (fer, phosphore, potassium, magnésium,…) vitamines B et E, protéines et lipides, principalement composés d’acides gras poly-insaturés. Le germe contient aussi les acides aminés essentiels, indispensables à la bonne assimilation des protéines.
- l’amande, riche en amidon, un sucre lent transformé en énergie par notre organisme.
- et le son, riche en fibres indispensables au bon fonctionnement du système digestif.

Voilà pourquoi les céréales complètes constituent un aliment extraordinairement équilibré.
Ce qui n’est plus le cas des céréales raffinées (pain blanc, riz blanc…) dont le traitement a éliminé la plus grande partie des vitamines et minéraux.

Pourquoi les céréales complètes et bio ?

- Les céréales complètes bio ont plus de goût et sont plus riches en nutriments.
- Les céréales complètes conservent le son du grain. Or, c’est dans le son que se concentrent le plus de résidus chimiques. (Attention aux nouveaux pains complets qui ne sont pas bio, vous mangez encore plus de pesticides !)
- En bio, le choix de différentes céréales est beaucoup plus large, ce qui permet de varier plaisirs et apports nutritionnels.


Céréales complètes et protéines végétales, pour remplacer la viande

Vous pouvez réduire ou supprimer votre consommation de viande sans risque de carence si vous la remplacez par d’autres sources de protéines. Outre le poisson et les laitages (protéines animales), il existe aussi d’excellentes sources de protéines végétales. C’est le cas des légumes secs combinés aux céréales complètes, mais aussi du seitan (protéine de blé) du tempeh ou du tofu (protéines de soja). Délicieux et faciles à cuisiner.

L’association céréales-légumineuses est particulièrement bénéfique dans l’apport en protéines. Pourquoi ?

Chaque type de protéines comprend des acides aminés (ou aminoacides) qui doivent être présents dans des proportions précises pour que la protéine soit bien assimilée par l’organisme. Parmi eux, les acides aminés essentiels dont la présence est indispensable dans des proportions bien définies pour assurer une bonne assimilation, jouent un rôle de facteur limitant.
On a pu constater que la conjugaison judicieuse de protéines de céréales et de légumineuses permet de compenser leurs carences respectives en certains acides aminés essentiels, les unes possédant en abondance les aminoacides insuffisants chez les autres.
Résultat : un mélange équilibré céréales/légumineuses permet une assimilation des protéines, nettement supérieure à celle qui aurait lieu si on les consommait séparément. C’est ainsi que l’on peut comprendre l’intérêt que présente la consommation simultanée de ces deux familles d’aliments au cours d’un même repas.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.cuisiner-autrement.com
violette

avatar

Féminin Nombre de messages : 7188
Localisation : Tout près de vous
Date d'inscription : 22/10/2005

MessageSujet: Re: LE ROLE D'UNE ALIMENTATION SAINE   Sam 05 Nov 2005, 12:37 pm

Un faible pour les petites douceurs ?

Le sucre de canne raffiné est déconseillé par les nutritionnistes pour de nombreuses raisons. Non seulement il favorise la prise de poids et le développement des caries dentaires mais il constitue également un facteur de déminéralisation et de décalcification pour l’organisme. En effet, pour assimiler le sucre de canne raffiné, notre organisme est obligé de puiser dans ses réserves de minéraux et de vitamines risquent de provoquer des carences et de gros désagréments. (Hausse du taux d’acidité sanguine, déminéralisation, carence notamment en calcium (vulnérabilité des dents et des os) excès d’acidité gastrique (risque d’ulcère à l’estomac), obésité, fatigue, et, à terme, affaiblissement général.
La consommation excessive de sucre est souvent masquée par l’omniprésence de sucre ajouté dans nombre d’aliments et de boissons industriels.

Heureusement pour les amateurs de sucre il existe des sirops de céréales constitués de sucres lents (des sirops complets qui ne déminéralisent pas l’organisme), de riz, d’orge ou de blé. Ces sucres n’épuisent pas le corps.

- Les grains complets sont broyés,
- de l’eau pure est ajoutée,
- des enzymes sont additionnés à l’amidon,
- l’amidon est transformé en sucres lents (maltose et glucose) grâce aux enzymes
- le mélange est chauffé pour permettre l’évaporation de l’eau
- le mélange est filtré et concentré
- les grains sont devenus du sirop.

Nous allons parler des différents sucres dans le chapitre consacré aux sucres
Revenir en haut Aller en bas
http://www.cuisiner-autrement.com
violette

avatar

Féminin Nombre de messages : 7188
Localisation : Tout près de vous
Date d'inscription : 22/10/2005

MessageSujet: LE ROLE D'UNE ALIMENTATION SAINE   Mer 09 Aoû 2006, 3:50 pm

Sans chlorophylle, il n'y aurait pas de vie sur terre. Les toutes premières plantes vertes furent le lien indispensable entre l'énergie du soleil et l'établissement de la vie sur la Planète.
Seules les plantes vertes et certains micro-organismes sont capables d'absorber cette énergie solaire, de la stocker, de la transformer, puis de la transférer à l'homme sous forme de céréales, de légumes ou de fruits... Non cuite, non traitée, la nourriture fournirait directement à l'organisme tous les enzymes nécessaires.
Quelques deux mille enzymes différents sont synthétisés par chaque cellule, des amino-acides fournis par le sang à partir de la nourriture absorbée, surtout si elle est crue.

Toute température supérieure à 43°C détruit ces enzymes, de même bien sûr, que la pasteurisation. Mais l'activité enzymatique est également inhibée par le présence de nombreuses substances chimiques, comme le fluor, le chlore, le plomb, les barbituriques, la benzédrine, les amphétamines, la nicotine, l'oxyde de carbone, les nitrates, l'anhydrine sulfureux, le DDT et la plupart des autres pesticides, les herbicides et les engrais artificiels, ainsi que les polluants de l'eau et de l'air.

Le végétal et l'animal assimilent la majeure partie des éléments nutritifs naturels et non organiques à l 'état colloïdal.
Dans les plantes, les radicelles et les poils radiculaires sont généralement en contact étroit avec les sources colloïdales des éléments nutritifs du sol. On pense que les éléments nutritifs des plantes passent directement des solides du sol à la plante, sans changer d'état.

Mais les produits chimiques dont on gave le sol empêchent les plantes de bien assimiler les oligo-éléments. Il en va de même pour l'alimentation humaine, puisque la seule présence d'additifs chimiques dans notre nourriture peut neutraliser l'activité des enzymes et rendre les oligo-éléments inopérants.

Ces oligo-éléments sont à la base du mécanisme chimique et électrique complexe qui compose le corps humain. Ils doivent être ingérés de façon équilibrée car ils interagissent les uns avec les autres. Ils fonctionnent comme des activateurs, des catalyseurs à l'intérieur de la cellule vivante, qu'elle soit végétale, animale ou humaine. Aucun élément ne fonctionne seul, mais toujours en conjonction avec d'autres, tout aussi importants.

Les carences minérales de notre alimentation ont de nombreuses répercussions sur notre santé, comme par exemple :

:arrow: le manque de fer, de cuivre ou de cobalt provoque l'anémie des globules rouges
:arrow: le manque d'iode provoque des troubles de la fonction thyroïdienne pouvant entraîner un déséquilibre du potentiel d'oxydo réduction, des goitres, etc...
:arrow: le manque de chlore provoque des troubles digestifs
:arrow: le manque de magnésium favorise certaines maladies infectieuses
:arrow: le manque de phosphore provoque l'affaiblissement musculaire cérébral
:arrow: le manque de zinc joue un rôle essentiel dans l'apparition du terrain arthro-tuberculeux et du diabète
:arrow: le manque de manganèse est à l'origine de l'arthritisme

Tout ce qui est imparfait dans la Nature, est d'une façon ou d'une autre, détruit. Toute plante de qualité inférieure devient la proie des insectes, de telle manière que seules les plantes saines, venues d'un sol sain, aptes à la reproduction, vont se développer.

Les produits alimentaires provenant de sols déficients ne devraient pas être utilisés pour la consommation animale ou humaine, ni être reproduits... No

_________________


Dernière édition par Claire le Dim 07 Déc 2008, 1:53 pm, édité 1 fois (Raison : Sujets fusionnés)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.cuisiner-autrement.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LE ROLE D'UNE ALIMENTATION SAINE   

Revenir en haut Aller en bas
 
LE ROLE D'UNE ALIMENTATION SAINE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Productivité, alimentation saine : compatibilité ?
» L'orthorexie ou l'obsession de l'alimentation saine
» l'alimentation crue que préconise l'institut HIPPOCRATE
» alimentation
» alimentation pour ma petite puce.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Le Bio, la Vie :: LA CUISINE SANTE SANGLUCAVIANNE (SANs GLUten-CAséine-VIANde) :: CUISINE ET SANTE :: NUTRITION-
Sauter vers: