Charte  AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Pour supprimer la bannière de publicité ci-dessous, imposée par notre hébergeur, vous pouvez télécharger le logiciel libre
adblock

CE FORUM EST DESORMAIS EN ARCHIVE (lecture seule).
MERCI DE VOTRE COMPREHENSION

Partagez | 
 

 L'irradiation des aliments (sujets fusionnés)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
violette



Féminin Nombre de messages : 7188
Localisation : Tout près de vous
Date d'inscription : 22/10/2005

MessageSujet: L'irradiation des aliments (sujets fusionnés)   Mar 15 Nov 2005, 2:35 pm

Pour en savoir un petit peu plus

http://perso.wanadoo.fr/francois.veillerette/51.dangerirradiation.html
Revenir en haut Aller en bas
http://www.cuisiner-autrement.com
unejuliette0



Féminin Nombre de messages : 98
Age : 36
Localisation : Au fond du thé !
Date d'inscription : 24/10/2005

MessageSujet: Re: L'irradiation des aliments (sujets fusionnés)   Mar 15 Nov 2005, 7:42 pm

Il y aune pétition qui circulait a ce sujet, je ne sais aps si elle est toujours en cours...
Revenir en haut Aller en bas
http://autourdunthe.naturalforum.net/
faelina



Nombre de messages : 556
Localisation : Seine maritime
Date d'inscription : 27/10/2005

MessageSujet: Re: L'irradiation des aliments (sujets fusionnés)   Mer 16 Nov 2005, 12:00 am

mais le probleme c'est que c'est pas toujours marqué!!
bisous
Revenir en haut Aller en bas
http://everywhereforever.over-blog.com/
violette



Féminin Nombre de messages : 7188
Localisation : Tout près de vous
Date d'inscription : 22/10/2005

MessageSujet: Les aliments irradiés   Dim 01 Jan 2006, 2:30 am

Savez vous que dans votre supermarché nombre d'aliments sont irradiés pour éviter les pertes de marchandise ?


LISTE DE DIFFUSION DU M.D.R.G.F


Ce qui arrive aux aliments irradiés



Susan Bryce
www.medecine-autrement.com

jeudi 20 janvier 2005



Pour toutes ces âmes inquiètes qui pensent qu'elles devraient remplacer leurs compteurs de calories par des compteurs Geiger, oubliez ça ! Les experts disent que les aliments irradiés ne deviennent pas radioactifs, et que l'irradiation est un procédé absolument sans risque. Leurs conclusions sur les aliments irradiés ne parlent que des avantages et de l'absence de risques présentés par les aliments irradiés. Les incertitudes quant à la sécurité n'apparaissent jamais dans les rapports des organisations internationales préconisant l'irradiation. Si jamais on fait allusion à des modifications chimiques, on dit qu'elles ne sont "pas significatives" ou qu'elles sont semblables à celles engendrées par d'autres techniques de l'industrie alimentaire. Bien qu'une grande partie des modifications chimiques soit similaire à celles engendrées par d'autres technologies de l'industrie alimentaire, les quantités des substances chimiques produites sont très différentes.

Lorsque la radiation frappe les aliments ou toute autre matière, elle leur transfère son énergie. Ce transfert d'énergie peut provoquer un réchauffement, comme dans la cuisine au micro-ondes. À un certain niveau, la radiation a une énergie suffisante pour faire sortir les électrons hors des atomes de la matière subissant le bombardement. La structure moléculaire des aliments est désintégrée lors de l'irradiation et on observe la formation de radicaux libres. Les radicaux libres peuvent réagir avec les aliments pour créer de nouvelles substances chimiques appelées produits radiolytiques. Certains sont connus pour être cancérigènes, tels que le benzène présent dans le boeuf irradié.

D'autres sont propres au processus d'irradiation. Bien que l'irradiation puisse éliminer les bactéries, elle ne supprimera pas les toxines engendrées au départ par les bactéries. La production accrue d'aflatoxines suite à l'irradiation a été découverte pour la première fois en 1973 puis confirmée en 1976 et 1978. Les aflatoxines sont des agents puissants connus pour provoquer le cancer du foie.

Les vitamines A, C, D, E et K et certaines des vitamines B, en particulier les vitamines B1, B2, B3, B6 et B12, sont endommagées par l'irradiation. Le degré de perte des vitamines dépend de l'aliment et de la dose administrée. Les jus de fruits souffrent davantage que les fruits frais, qui eux-mêmes souffrent davantage que les légumes, les céréales et les produits à base de viande.

L'irradiation transforme le nitrate en nitrite en fonction de la dose. La mutagenèse est directement proportionnelle à la concentration en nitrite. Le nitrite est une molécule réactive et réagit avec les acides nucléiques et divers acides aminés dans la protéine pour former la célèbre famille de cancérigènes connue sous le nom de nitrosamines. On a démontré que c'étaient de puissants cancérigènes chez l'homme.

Les partisans de l'irradiation disent que ce procédé réduit le besoin d'additifs alimentaires nocifs (fait intéressant, on nous a toujours dit que les additifs alimentaires n'étaient pas nocifs.). Cependant, le procédé d'irradiation exige en réalité l'emploi d'additifs alimentaires supplémentaires afin de contrôler les effets indésirables. Parmi les additifs pouvant être employés, on compte le nitrite de sodium, le sulfite de sodium, l'acide ascorbique, le BHA, le BHT, le bromate de potassium, le tripolyphosphate de sodium, le chlorure de sodium et le glutathion.

Certains aliments, en particulier le lait et d'autres produits laitiers, ne supportent pas bien l'irradiation. Des termes tels que "goût de craie", "odeur de roussi", "goût de cire" et "odeur de laine brûlée" ont été utilisés pour décrire le goût et l'odeur du lait irradié, tandis que l'on dit que la viande irradiée a "une odeur de chien mouillé". On a dit que les graisses irradiées sentaient "le moisi " ou "la noisette".

L'emploi d'additifs ne se limite pas à des applications à forte dose là où les odeurs nauséabondes de la radiation deviennent prononcées, mais on peut aussi les utiliser à faible dose pour empêcher la décoloration et autres effets indésirables tels que le saignement ou la dégradation des graisses dans la viande.

On est en train de développer d'autres formes de traitement par radiation pour les aliments. On devrait alerter les consommateurs sur le traitement appelé pasteurisation à froid, qui utilise la technologie du faisceau d'électrons pour pasteuriser le lait et les jus de fruits. On examine aussi l'utilisation de rayons X à la place des faisceaux d'électrons, et on introduit sur le marché de nouvelles technologies d'accélérateurs, qui permettent aux faisceaux d'électrons d'être transformés en rayons X pour une plus grande pénétration dans les aliments.

Les aliments traités par radiation

À condition que l'irradiation soit correctement contrôlée, les aliments ne devraient pas devenir radioactifs. Cependant, la radiation ionisante à haute énergie peut engendrer la création de radioactivité dans la matière qui est bombardée. Par conséquent, il est important de n'utiliser que des radiations ionisantes à faible énergie lorsque l'on irradie des aliments. Si la source radioactive était endommagée, les aliments pourraient être contaminés par la radioactivité. Il faut prendre d'importantes précautions afin de prévenir les accidents dans les usines d'irradiation.

Lorsqu'on irradie des aliments, on provoque les effets suivants :

- La radurisation - De faibles doses inférieures à 1 kGy : on peut empêcher des légumes, tels que les pommes de terre ou les oignons, de germer, de façon à les conserver plus longtemps. On peut faire mûrir des fruits plus lentement, de façon à pouvoir les conserver plus longtemps et les transporter sur de plus longues distances. On peut éliminer les insectes présents dans les céréales, le blé, le riz et les épices.

- La radicidation - Des doses moyennes entre 1 kGy et 10 kGy : on peut réduire le nombre de micro-organismes tels que les levures, les moisissures et les bactéries, qui gâtent les aliments, afin d'allonger la durée de vie des aliments et de réduire le risque d'intoxication alimentaire.

- La radappertisation - Des doses élevées supérieures à 10 kGy : A ces doses extrêmement élevées de plus de 10 kGy, les aliments peuvent devenir totalement stériles de toute bactérie et de tout virus. On peut utiliser cette technique principalement pour les produits à base de viande, qui permet de les conserver indéfiniment.

(Source : T Webb et T Lang [London Food Commission], Food Irradiation :The facts [L'irradiation des aliments : les faits], Thorsons Publishing Group, Royaume-Uni, 1987)



-----------------------------------------------------------------------------



Retrouvez le MDRGF sur son site internet : WWW.MDRGF.ORG


MERCI DE FAIRE CONNAITRE CETTE LISTE AUPRES DE VOS CONTACTS.

M.D.R.G.F
Mouvement pour les Droits et le Respect des Générations Futures 92 rue de Richelieu, 75002 Paris Tel / Fax :01 45 79 07 59 Portable : 06 81 64 65 58 email : mdrgf@wanadoo.fr site : www.mdrgf.org
Revenir en haut Aller en bas
http://www.cuisiner-autrement.com
cerise
Admin


Féminin Nombre de messages : 4192
Age : 52
Localisation : Provence
Date d'inscription : 27/05/2006

MessageSujet: Re: L'irradiation des aliments (sujets fusionnés)   Ven 16 Jan 2009, 8:24 pm

petite mise à jour :

une pétition est toujours en cours :
Citation :
Appel national pour l’interdiction de l’irradiation des aliments

Signez la pétition en ligne

Nous, citoyens, consommateurs, travailleurs, organisations de défense de la santé publique, de protection de l’environnement et luttant pour une économie plus juste et plus solidaire, affirmons notre refus de l’irradiation des aliments et demandons l’interdiction de ce procédé.

La production et la consommation d’aliments irradiés représentent de nombreuses menaces pour la santé publique (perte de nutriments et de vitamines dans les aliments irradiés, augmentation des risques de cancer, de malformation, et de carences nutritionnelles) et pour l’environnement (multiplication des risques liés au transport et à l’utilisation de substances hautement radioactives dans les centrales d’irradiation des aliments).

Dans les plus brefs délais, nous demandons :

* Un dispositif d’information transparent pour tous les habitants des communes où les centrales d’irradiation des aliments sont situées, tout particulièrement lorsque les centrales utilisent des substances radioactives (conditions de stockage, transport, mécanisme en cas d’accident,...) ;
* Le respect de la loi concernant l’étiquetage des aliments irradiés ou contenant des ingrédients irradiés, commercialisés en France.
* Pour que la loi soit respectée, les autorités publiques doivent mettre en place des programmes d’analyses et d’enquêtes sur les aliments irradiés commercialisés illégalement ;
* L’application de mesures de sanction effectives contre les entreprises qui ne respectent pas la législation en matière d’étiquetage des aliments irradiés et de contrôle de leur activité ;
* La signalisation de tous les aliments irradiés ou contenant des ingrédients irradiés distribués dans la restauration, et tout particulièrement dans les cantines scolaires.

Vous pouvez aussi télécharger la pétition pour la faire signer autour de vous.
http://www.actionconsommation.org/publication/docs/signature_appel.pdf

Retour page de présentation et documents de la campagne
http://www.actionconsommation.org/publication/Des-aliments-irradies-Non-merci.html

- Voir aussi le site du Collectif français contre l’irradiation des aliments
http://www.irradiation-aliments.org/

concernant les produits bio :
Citation :

Le cahier des charges de l’agriculture biologique interdit l’irradiation des aliments.

Le nouveau réglement européen 834/2007du 28 juin 2007 (article 10) le confirme : "Interdiction d’utilisation de rayonnement ionisant. Le traitement des denrées alimentaires ou des aliments pour animaux biologiques ou de matières premières utilisées dans les denrées alimentaires ou dans les aliments pour animaux biologiques par rayonnements ionisant est interdit."

Les produits issus de l’agriculture biologique assurent donc une alimentation non irradiée.
source http://www.irradiation-aliments.org
Revenir en haut Aller en bas
Taliashka



Féminin Nombre de messages : 2810
Age : 29
Localisation : Quelque part dans les nuages (entre la Lune, Montpellier et le Mont Ventoux ^^)
Date d'inscription : 13/08/2008

MessageSujet: Re: L'irradiation des aliments (sujets fusionnés)   Sam 17 Jan 2009, 9:23 am

Et hop c'est signé Wink

On va finir tout vert à force de bouger des ions et autres trucs tout ***** >< :grrrrrrrrr1:
Revenir en haut Aller en bas
http://terrenoiresoleilrouge.blogspot.com
Yosshhette



Féminin Nombre de messages : 342
Age : 36
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 26/08/2008

MessageSujet: Re: L'irradiation des aliments (sujets fusionnés)   Sam 24 Jan 2009, 12:56 am

Pétition signée également !

J'étais justement en train de lire le dossier de Campagnes Solidaires (septembre 2007) sur le même sujet dans le RER ce soir... (ICI)

Revenir en haut Aller en bas
http://chezyosshhette.blogspot.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'irradiation des aliments (sujets fusionnés)   Aujourd'hui à 6:56 pm

Revenir en haut Aller en bas
 
L'irradiation des aliments (sujets fusionnés)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le choix du fournisseur d'éléctricité.... (sujets fusionnés)
» Recyclage gratos ( sujets fusionnés)
» Guide d'introduction des aliments solides pour votre enfant
» Savoir choisir ses oeufs (+ l'origine de ses aliments)
» Hygiène et Salubrité des aliments, du nouveau ??

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Le Bio, la Vie :: LA SANTE :: ACTUALITES SUR LES PRODUITS DE CONSOMMATION ET LEURS DANGERS-
Sauter vers: