Charte  AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Pour supprimer la bannière de publicité ci-dessous, imposée par notre hébergeur, vous pouvez télécharger le logiciel libre
adblock

CE FORUM EST DESORMAIS EN ARCHIVE (lecture seule).
MERCI DE VOTRE COMPREHENSION

Partagez | 
 

 autisme : La société industrielle est elle responsable ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
violette

avatar

Féminin Nombre de messages : 7188
Localisation : Tout près de vous
Date d'inscription : 22/10/2005

MessageSujet: autisme : La société industrielle est elle responsable ?   Ven 10 Mar 2006, 1:25 am

INFOS MEDICALES>>pathologies - source : http://www.hyperactif.net/

Article paru dans la revue RIVAROL :
La société industrielle est elle responsable ?

N'étant pas une revue médicale, RIVAROL ne saurait se substituer à ceux dont l'épidémiologie est la vocation. Mais il est, depuis plus de cinquante ans, une vigie qui, sans relâche, met en garde contre les dérives d'une société égarée par l'insolente certitude de son excellence et maintenue dans cet esprit par les puissances qui la tiennent asservie.

Parmi celles-ci, le système qui, paré des oripeaux de la science la plus académique, fait silence sur le sort tragique de dizaines de milliers d'enfants occidentaux. S'il faut parler de " théorie du complot ", elle est là, bien réelle. Et d'autant plus cynique lorsqu'on observe l'omniprésence dans les media d'études de maladies et pandémies telles que le cancer, le sida, les allergies, l'artériosclérose, objets d'innombrables débats. Sans que jamais soient évoquées les raisons qui mènent à ces états. Ce qui intéresse, c'est la thérapeutique. Le médicament. Le traitement. Comme si, en somme, la maladie n'avait d'autre fonction que commerciale.

Or d'innombrables associations (1), auxquelles on donne rarement la parole, après des diagnostics corrects, se sont constituées pour dénoncer, dans les fondements mêmes de cette société, la plupart des causes des grandes pandémies qui tuent ou handicapent des millions d'individus.

Ainsi les 23 et 24 mars 2002 (2) s'est tenu à la faculté de Médecine de Paris un très important colloque consacré aux " Approches biologiques de l'autisme ". Des intervenants d'une grande qualité, internationalement reconnus parmi les meilleurs dans leur discipline - les Pr William Shaw, Karl Reichert, Alain Rimbault, Andrew Wakefield, Andrea Pellicia, Karoly Horvath, présentèrent des rapports dont le caractère, en effet, explique largement le silence dans lequel les media ont tenu ce symposium. Une discrétion d'autant plus surprenante que tous les conférenciers mirent en exergue, parmi les causes principales du développement exponentiel de l'autisme, non pas seulement des caractères génétiques avérés mais une incidence dramatique de causes environnementalistes.

Toxicité de l'alimentation industrielle
Le point de départ de la controverse repose en effet sur quelques chiffres alarmants. Une enquête califorienne de 1999 portant sur les années 1987/1998, situait l'augmentation des cas d'autisme entre 273 à 346 %. Le Dr Bernard Rimland après avoir analysé une douzaine d'étude réalisées avant 1988 (4,5 cas pour 10 000 naissances) aux Etats-Unis et en Grande Bretagne, constatait, lui, que dix ans plus tard les chiffres étaient multipliés par dix ou quinze (58 à 67 cas pour 10 000). En France, où on ne dispose pas de statistiques officielles, une augmentation variant entre 500 et 1000 % ne parait pas exagérée. Devant l'ampleur du problème, l'excuse de la multiplication des tests ne suffit plus. Et il n'est pas convenable de se retrancher derrière la génétique, même si celle-ci est fondamentale en l'espèce.

On a en effet déterminé avec précision les causes déclenchant principales de cette extension subite de l'autisme et de l'hyperactivité qui souvent en est le signe précurseur. Ce sont le gluten - dont la maladie coeliaque est un effet connu de longue date - et la caséine du lait. L'un et l'autre contiennent des peptides dangereux, proches des drogues opiacées, la glutéomorphine pour le blé, la caséomorphine pour le lait. " Le syndrome cardinal de l'autisme, dit le Pr Reichert, est l'indifférence sociale et l'attitude distante que pourraient expliquer les gliadinomorphines, glutemorphines, deltorphines, dermorphines, toutes substances opioïdes retrouvées dans les urines d'autistes. "

Sans doute a-t-on décelé de très anciens liens génétiques. Et observé que, en dépit de plusieurs millénaires de mutations, n'est probablement pas encore achevé le processus de sélection des organismes capables de résister à un régime alimentaire qui, au néolithique, substitua brutalement à la nourriture du chasseur-cueilleur celle de l'agriculteur-éleveur. Les plus fortes proportions d'autistes se trouvent en Occident, dans certaines régions d'Irlande qui furent les dernières colonisées par les agriculteurs. Et l'on sait que maladies cœliaques et autisme étaient inexistants en Extrême-Orient et en Afrique où de temps immémoriaux étaient consommés le riz, le millet, ou l'avoine dont le gluten n'est pas toxique. L¹arrêt de la consommation de gluten de blé dans les cas de maladie cœliaque est immédiatement suivi de rémission et, dans les cas d'autisme, les résultats sont spectaculaires s'ils se révèlent insuffisants. Mais voilà: le gluten est une des bases de l'alimentation industrielle. Des " régimes sans gluten " commencent certes à apparaître mais ils sont d'autant plus onéreux qu'ils doivent être poursuivis tout au long de sa vie par le patient et qu'ils sont peu remboursés par les caisses sociales.
L¹arabinose, autre facteur déclenchant de l'autisme - et provoquée par la présence d'une levure appelée "candida" -, se retrouve jusqu'à 50 fois la dose tolérable chez certains enfants autistes. Les antibiotiques, utilisés massivement dans les cas d'otites infantiles, sont aussi responsables de l'apparition de symptômes autistiques: aphasie, hyperactivité, insomnies, perte du contact visuel.

Métaux lourds et vaccins
Si on peut aisément détecter les empoisonnements alimentaires conduisant à l¹autisme ‹ troubles du sommeil, douleurs gastro-intestinales, coliques, balancements poinqs fermés, automutilations, crises de colère, etc. ‹ il n'en va pas de même pour les métaux lourds.

La toxicité des amalgames dentaires contenant du mercure est cependant avérée. Ainsi que la transmission de celui-ci de la mère au foetus. Les Drs Montain et Downing présentèrent des travaux d'une grande précision et qui ne laissent plus la moindre place au doute : l'absorption de métaux lourds en général, composants omniprésents de la vie quotidienne moderne - plomb, antimoine (agent retardant de combustion dans les matelas d'enfants ), aluminium, organophosphorés, organochlorés, PCB ou PBB ( agents retardant de combustion) - est à l'origine de l'expansion de nombre de "nouvelles" maladies.

Le Dr Damien Downing, notamment directeur du Journal of Nutritional and Environnmental Medecine de Londres, attira l'attention des participants sur la présence dans de nombreux vaccins, sous la forme d'un conservateur appelé thiomersal ou thimérosal, de fortes doses de mercure. Il rejoignait ainsi le point de vue du médecin toulousain Eric Ménat. Pour celui-ci, la part de la génétique dans les maladies autistiques n'est pas douteuse ‹ HLA DR7 et surtout DQ2. Mais cela ne suffit pas. Il reste à définir quels sont les facteurs déclencheurs. Outre des protéines absorbées avec le gluten ou la caséine, par exemple, incompatibles avec de tels caractères génétiques, les pollutions toxiques environnementales. Mais aussi insiste-t-il, les vaccins.

Les effets néfastes sur certains patients ne lui ont pas échappé. Nombre de phénomènes allergiques ou auto-immunes ont été observés après vaccination au BCG ou contre l'hépatite B. Des séropositifs du HIV ont vu leur charge virale fortement augmenter à la suite d'un vaccin. En sorte que, dit-il " si l'autisme présente une étiologie auto-immune - et il le démontra - il serait logique que certains vaccins puissent être facteurs déclenchant ou d'aggravation de la maladie. "

Le Dr Andrew Wakefield est plus direct. Il voit un effet nocif des vaccins ROR ‹ rougeole-oreillons-rubéole ‹ et comme certains chercheurs, notamment suédois, constate avec leur introduction la suppression " du rôle immunitaire important joué par la rougeole au plan du développement précoce de l'immunité."

Ces dernières considérations sont de la plus grande importance à une époque où la puissance des media et de l'Etat sont mis au service de campagnes frénétiques de vaccinations tous azimuts présentées comme inoffensives. Commencent enfin à se faire entendre les voix, jusqu'ici dénoncées comme sectaires, qui depuis des dizaines d'années en exposent les méfaits, surtout chez les nourrissons et les jeunes enfants ‹ notamment lorsqu'il y a présence, comme dans les vaccins contre la méningite ou anti-diphtériques, d'hydroxyde d'aluminium. Or ces campagnes n'ont de valeur, aux yeux mêmes de leurs promoteurs, qu'à la condition de ~couvrir" 95 % de la population. Dès lors, la reconnaissance des dangers qu'elles pourraient représenter pour une partie de cette population ‹ et son exclusion consentie ‹ remet en cause leur justification. Ce serait alors un terrible revers pour les cartels médico-pharmaceutiques. Ce le serait également pour l'ensemble de l'idéologie moderniste et progressiste. Laquelle est directement interpellée par l'explosion de la pandémie autiste, ce qui explique le silence des media autour d'une tragédie emblématique de cette idéologie. De la nourriture industrielle à la dissémination massive et permanente des métaux lourds et des intoxications chimiques, jusqu'aux vaccinations aveugles, c'est en effet toute cette société devenue folle qui est mise en accusation par quelques dizaines de milliers de petites victimes au regard figé dont on veut à toute force nous faire croire que le malheur était inscrit dans leurs gènes.René BLANC.

(1) Contact: Mme Elke Arod - Association "Hyperactif-autiste" CH-1247 Anières

Tél : +41 022/751-20-36 Fax +41 0221751-35-36 -
(2) Le 23 et 24 novembre 2002, 1 500 personnes, pour la plupart parents d'enfants autistes, étaient réunis à la Mutualité, en présence de Marie-Thérèse Boisseau, secrétaire d'Etat aux Handicapés, sur le thème de " l'Autisme et la Communication ". Dans l'indifférence des media.

_________________


Dernière édition par le Lun 13 Mar 2006, 11:46 am, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.cuisiner-autrement.com
crassula

avatar

Féminin Nombre de messages : 386
Age : 50
Localisation : région parisienne
Date d'inscription : 27/02/2006

MessageSujet: Re: autisme : La société industrielle est elle responsable ?   Dim 12 Mar 2006, 8:28 pm

Pour le cas personnel d'Alicia, ses problèmes d'allergie ont commencé juste après son premier vaccin (bcg) à 1 mois. A cette époque, nous n'avons évidemment pas fait le lien. Nous avons consulté pédiatre, dermato, généraliste, les traitements étaient différents à chaque fois, mais aucun ne nous a parlé d'intoxication au mercure. A fil des années, elle a fait de l'urticaire, puis des rhinites allergiques, conjonctivites, bronchite asthmatique, pour arriver à sa première crise d'asthme l'été dernier.
Quand l'orthophoniste a découvert son intolérance au gluten et à la caséine, nous avons consulté un médecin de Paris qui nous a dit que l'on aurait du supprimer les laitages de son alimentation dès le départ !
Elle ne comprenait pas pourquoi le pédiatre qui la suivait ne nous l'avait pas dit !
Du coup 6 ans d'intoxication, d'allergie et d'autres problèmes au niveau psychomoteur (début de dislexie, difficulté de concentration, d'attention, de repère dans le temps et dans l'espace...).
Nous avons supprimé les laitages depuis plus de 3 mois et le régime sans gluten depuis début février. Grace à ça et aux séances d'orthophonie, Alicia a fait beaucoup de progrès et a très bien commencé son CP.
Sans tout ça, elle aurait éprouvé beaucoup de difficultés, et l'apprentissage de la lecture et de l'écriture aurait été une catastrophe, et ce malgré une grande intelligence (d'après l'orthophoniste).
Revenir en haut Aller en bas
violette

avatar

Féminin Nombre de messages : 7188
Localisation : Tout près de vous
Date d'inscription : 22/10/2005

MessageSujet: Re: autisme : La société industrielle est elle responsable ?   Lun 13 Mar 2006, 12:34 am

Merci Crassula, j'ai tant attendu un témoignage de la sorte sur ce forum, enfin ici, on peut parler aisément de ces choses là, sans se faire juger ni critiquer...Je te remercie du fond du coeur d'avoir apporté ta pierre ici, et j'espère que ton témoignage ouvrira les yeux à bien des personnes dans l'avenir...

Je ne peux que te dire un grand merci

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://www.cuisiner-autrement.com
violette

avatar

Féminin Nombre de messages : 7188
Localisation : Tout près de vous
Date d'inscription : 22/10/2005

MessageSujet: Re: autisme : La société industrielle est elle responsable ?   Ven 14 Avr 2006, 11:20 am

Encore des choses à lire avec une attention toute particulière, on y trouve ici, nombreuses réponses à certaines questions

J'attends vos avis Wink

http://www.docteur-bernard-montain.com/home/Danger_plombage.htm

et puis si vous avez le temps, il y a pas mal d'infos ici aussi, à vous de fouiller, fouiner, chercher et comprendre pourquoi nos maux....

http://nonaumercuredentaire.free.fr/

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://www.cuisiner-autrement.com
Sel

avatar

Masculin Nombre de messages : 563
Age : 60
Localisation : Meuse
Date d'inscription : 30/01/2006

MessageSujet: Re: autisme : La société industrielle est elle responsable ?   Ven 14 Avr 2006, 6:45 pm

Merci pour les liens Violette ! Ce problème des plombages dentaires qui se délitent lentement dans l'organisme avait été largement évoqué dans la presse il y a déjà quelques années !
Bon, il parrait que maintenant on ne fait plus que des plombages neutres, mais c'est sûr que le mal est fait !
Et en plus, il parrait que l'on risque plus de s'intoxiquer en essayant d'enlever nos anciens plombages métalliques plutôt que de les garder ! Alors ! Question Suspect
Revenir en haut Aller en bas
http://marlac.free.fr
violette

avatar

Féminin Nombre de messages : 7188
Localisation : Tout près de vous
Date d'inscription : 22/10/2005

MessageSujet: Re: autisme : La société industrielle est elle responsable ?   Ven 14 Avr 2006, 10:24 pm

Oui c'est vrai Monsieur Sel, enlever les plombages est un geste délicat, surtout que peu de dentistes pratiquent les choses dans les règles de l'art, j'ai un article à ce propos et la liste de pratiquants sérieux, dès que je mets la main dessus, je poste, comme d'hab ! En attendant, il est vrai qu'il vaut mieux garder ses "mauvais démons", plutôt que de faire les choses sans précaution.
Il faut par exemple, être équipé d'un matériel de protection, autant pour le dentiste que pour le patient, et puis le patient doit prendre un traitement chélateur à base d'ail des ours, de chlorella (attention à la chlorella dont on ne connait pas l'origine, car comme elles absorbe les métaux lourds, elle peut être elle aussi porteuse des métaux lourds qu'elle aura trouvé là où elle a poussé), et puis de coriandre.

J'essaie de vous trouver les renseignements et je les poste !!! Wink

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://www.cuisiner-autrement.com
crassula

avatar

Féminin Nombre de messages : 386
Age : 50
Localisation : région parisienne
Date d'inscription : 27/02/2006

MessageSujet: Re: autisme : La société industrielle est elle responsable ?   Dim 16 Avr 2006, 12:19 am

Bonsoir Violette,

La liste des dentistes sérieux qui enlèvent les plombages dentaires correctement m'interesse beaucoup. Apparemment ils sont peu nombreux en France, malheureusement.
J'ai une collègue de travail, qui a une mauvaise dentition depuis toute jeune,qui est allée voir un dentiste récemment. Il lui a enlevé 2 anciens amalgames dentaires sous pretexte qu'ils étaient trop vieux Exclamation sans prendre aucune précaution No . C'est une personne qui est très souvent fatiguée, à vrai dire, elle baille à longueur de journée, et n'a aucune énergie Sleep . Je lui ai parlé du problème d'intoxication au mercure dentaire et lui ai indiqué l'adresse du site "non au mercure dentaire", mais apparemment ça ne la pas inquiétée Suspect . Je ne sais pas quoi lui dire pour qu'elle prenne conscience de l'importance de ce problème car je pense qu'elle risque d'avoir de sérieux ennuis de santé si elle ne fait rien, et comme je l'apprécie beaucoup j'ai peur pour elle affraid .

Il se fait tard, je vais aller me coucher, Alicia dort comme un petit ange, :dod56: je vais aller la rejoindre aux pays des songes....

Demain, je vous raconterai un autre témoignage de quelqu'un touché également par l'intoxication aux métaux lourds et l'intolérance au gluten et à la caséine.

Bonne nuit
Revenir en haut Aller en bas
violette

avatar

Féminin Nombre de messages : 7188
Localisation : Tout près de vous
Date d'inscription : 22/10/2005

MessageSujet: Re: autisme : La société industrielle est elle responsable ?   Dim 16 Avr 2006, 9:53 am

Tu sais Crassula, je comprends complètement ton inquiétude pour ta collègue de travail, mais nous ne pouvons rien faire pour des personnes qui ne sont pas prêtes à entendre certaines vérités.

Quand j'ai commencé à comprendre tout ce qui est abordé dans ce forum, j'aurai voulu que la Terre entière m'entende et je me suis vite rendue compte qu'il n'y a pas plus sourd que celui qui ne veut pas entendre.

Tu as fait ton boulot d'en parler à cette personne là et maintenant, il ne te reste plus qu'à être patiente et à attendre que ces infos fassent leur chemin dans la tête de ta collègue. Peut être qu'un jour elle arrivera en te disant "j'ai entendu et j'ai compris ce que tu voulais me dire" ou peut être pas. Ces vérités là, sont dures à entendre et grand nombre préfèrent faire :autru: que de se remettre en question. C'est le cheminement de chacun qui est remis en cause et là malheureusement, nous ne pouvons intervenir.

Par contre, lorsque nous savons, et que nous avons compris, nous ne devons pas nous taire, et c'est parce que j'ai rencontré ces difficultés là que j'ai souhaité faire ce forum, comme ça écoute et entend qui veut

Merci de nous faire part de tes témoignages, cela fait avancer les autres, ceux qui se posent des questions, et ça c'est vachement important :sportif:

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://www.cuisiner-autrement.com
jackihi



Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 23/11/2007

MessageSujet: Re: autisme : La société industrielle est elle responsable ?   Mer 28 Nov 2007, 3:56 pm

Je trouve ces informations très interpellantes. J'ai travaillé avec des enfants à troubles autistiques et je puis vous dire que dans l'institution où j'étais il n'était pas question d'aborder ces informations là, nous n'en étions pas au courant...Et je pense que la personne qui aurait amené cela sur le plateau ce serait faites passé pour un original extremiste....Quand je pense au souffrance que j'ai connu la bas, ces enfants, mais également leur famille...Les sacrifiés de la société marchande No ....Je me souviens également qu'un de nos jeunes voyait un médecin alternatif avec ses parents, il avait un régime et un traitement: mal informé que nous étions nous ne le respection que très approximativement...

Bon où en est la recherche à ce niveau jusqu'à présent???
Revenir en haut Aller en bas
clochette

avatar

Féminin Nombre de messages : 429
Localisation : Alpes Maritimes
Date d'inscription : 01/10/2007

MessageSujet: Re: autisme : La société industrielle est elle responsable ?   Mer 28 Nov 2007, 8:19 pm

Bonsoir Violette,

Je voulais consulté le site que tu nous signales plus haut :
Citation :
http://www.docteur-bernard-montain.com/home/Danger_plombage.htm
mais il semble qu'il ait été détourné.

Connais tu la nouvelle adresse de ce site?
Revenir en haut Aller en bas
violette

avatar

Féminin Nombre de messages : 7188
Localisation : Tout près de vous
Date d'inscription : 22/10/2005

MessageSujet: Re: autisme : La société industrielle est elle responsable ?   Jeu 29 Nov 2007, 11:14 am

Oh ben ça alors scratch oui tu as raison Mandine, le site n'est plus du tout le même... Que s'est t-il passé drunken Mystère et boule de gomme... Je pars faire ma petite enquête... Je reviens te donne le résultat !!
Plus qu'un jour Mandine, allez tiens le coup, comment va la santé ??? confused

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://www.cuisiner-autrement.com
violette

avatar

Féminin Nombre de messages : 7188
Localisation : Tout près de vous
Date d'inscription : 22/10/2005

MessageSujet: Re: autisme : La société industrielle est elle responsable ?   Jeu 29 Nov 2007, 11:24 am

Me revoilou Mandine...
Voici un lien pour en savoir plus sur le docteur Montain, et certainement un bout du lien que j'avais mis, mais il n'y a pas tout !!!

http://www.bernardmontain.net/livres/amalgame,dentaire,plombage.html

A plus tard sunny

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://www.cuisiner-autrement.com
clochette

avatar

Féminin Nombre de messages : 429
Localisation : Alpes Maritimes
Date d'inscription : 01/10/2007

MessageSujet: Re: autisme : La société industrielle est elle responsable ?   Jeu 29 Nov 2007, 7:06 pm

Et bien, Violette,

tu as l'air d'avoir la pèche!!! :houhou4: :houhou4: ça se "lit sur les mots".

Les choses évoluent donc comme tu veux? En tout cas, je te le souhaite. Et puis, pouvoir de nouveau avec tous tes amis du forum, doit y être pour quelque chose. :daccord:

OK pour le site, c'est le bon lien mais pas le temps de consulter maintenant, j'y reviendrai ce week end.

Pour le boulot et la santé, je vais sur un autre sujet pour te répondre.

Revenir en haut Aller en bas
violette

avatar

Féminin Nombre de messages : 7188
Localisation : Tout près de vous
Date d'inscription : 22/10/2005

MessageSujet: Re: autisme : La société industrielle est elle responsable ?   Jeu 29 Nov 2007, 11:48 pm

Citation :
Et puis, pouvoir de nouveau avec tous tes amis du forum, doit y être pour quelque chose.

C'est tout à fait ça Mandine :daccord: , je suis contente de pouvoir revenir partager

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://www.cuisiner-autrement.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: autisme : La société industrielle est elle responsable ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
autisme : La société industrielle est elle responsable ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Propriété Intellectuelle
» la Société Générale perd ses boutons!
» elle est belle la montagne
» Les OGM, une seconde Révolution Verte. Sera-t-elle aussi meurtrière ?
» Représentativité dans la société

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Le Bio, la Vie :: LA SANTE :: SANTE ! :: MALADIES/THERAPIES naturelles-
Sauter vers: